ThisIlk Gypset jewelry bijoux Montréal
,

This Ilk x Sayulita

Quand mes yeux se sont posés sur la nouvelle collection de bijoux This Ilk, ma respiration a ralenti. Mais quand Tamara, sa designer et fondatrice, m’a raconté l’histoire humaine, exotique, colorée et sablée qui se cachait derrière, mon coeur s’est emballé. Je me devais de vous la raconter!

Pour tout vous dire, j’ai toujours eu un faible pour Tamara Bavdek. Voyageuse à l’âme curieuse et chaleureuse, Tamara est une créatrice comme je les aime tant. Toujours à la recherche de nouvelles idées et de nouveaux horizons. Toujours aussi exigeante envers elle-même et désireuse de se ré-inventer à chaque saison. Tout en ne perdant jamais de perspective ce qui fait l’ADN de sa ligne de bijoux This Ilk. Un juste équilibre entre innovation et identité forte.

L’univers empreint d’exotisme et de romantisme gypsy de sa collection estivale m’a littéralement subjuguée. J’ai aimé ce mélange délicat de couleurs chaudes, mêlant le orange, le rose et le jaune. J’ai aimé le jeu des dentelles et de la chaîne, qui brouille les pistes et les usages habituels. J’ai aimé l’incursion maîtrisée et discrète des codes tendances de la saison: les couleurs vives, les tassels, les pompoms, voire l’ananas – véritable star de l’été 2014.

Depuis son appartement montréalais, où le bois et les plantes tropicales côtoient planches de surf et souvenirs de voyage, Tamara m’explique: “Quand j’étais petite, je voulais être inventeur. C’est pourquoi, avec chacune de mes collections, j’essaie d’apporter quelque chose de différent”.

Cet été, Tamara a décidé de jouer avec la chaîne et la dentelle, en utilisant cette dernière comme outil de structure. Quelques saisons avant ça, Tamara créait les surprise en confectionnant des bijoux de corps. La chaîne devenait ornement, et le tissus se transformait en chaîne. Au lieu de coudre le tissus, les différentes parties étaient assemblées par un anneau, comme on assemblerait un bijou. “S’agissait-il d’un vêtement ou d’un bijou?” Une question que Tamara laisse en suspens, les yeux rieurs.

Au fil des saisons, le travail de Tamara s’affirme et s’affine. Petit à petit, elle y introduit des touches de couleurs, poussant avec patience et constance les goûts de ses clientes, encore souvent réticentes à la frivolité colorée. Avec la dentelle pour fil conducteur, Tamara tisse des bijoux toujours plus personnels, synonymes d’histoire…et de voyage.

Cette perception du bijou, Tamara la tient de son père qui travaillait pour une compagnie aérienne. “Il me ramenait des bijoux de partout dans le monde. Ces bijoux devenaient pour moi des souvenirs de voyage, ils avaient une valeur sentimentale. J’ai toujours poursuivi cette habitude de rapporter des bijoux de mes voyages. Chaque bijou devient porteur de souvenir. Je me souviens de chaque endroit, des sensations et des anecdotes qui l’entourent”.

En parcourant la collection été 2014 de This Ilk, c’est cette sensation de voyage que je retiens. Derrière chacun des bijoux de Tamara, je ressens son émerveillement, ses souvenirs, les saveurs qu’elle rapporte d’ailleurs et partage avec nous à son retour. Cette collection estivale est une ode à Sayulita, petit village écléctique et repère de surfeurs situé sur la côte Pacifique du Mexique.

Ce qui a mené Tamara dans cette enclave bohème? Deux coïncidences et coups de coeur qui donnent au lieu toute sa saveur.

La première coïncidence? “Il y a quelques temps, je tombais sur le magnifique livre “Gypset Travel” [de Julia Chaplin] dans lequel découvrais le style de vie bohème et cool d’une famille installée à Sayulita”, raconte Tamara.

Issues d’une famille de neuf frères et soeurs nés en France ou en Afrique, et élevés dans le monde entier, les soeurs Mignot ont navigué dans leur bateau en bois de 75 pieds pendant 10 ans. Le temps d’accumuler les amis, les amants et les enfants au fil de leurs découvertes et rencontres, et de dénicher les meilleurs spots de surf et plus belles plages du monde. Une vie de gyspy, que la famille étendue a continué de poursuivre sur une flotte de trois bateaux, jusqu’à ce que les soeurs décident de poser leurs valises à Sayulita. Où elles élèvent leurs enfants et tiennent une boutique.

La seconde coïncidence? Un peu plus tard, le coeur de Tamara s’emballe devant un édito du Vogue mexicain. “Ça faisait longtemps que je n’avais pas tant aimé un shoot! Il y avait des jeux de pompoms incroyables!” [Je n’ai malheureusement pas retrouvé l’édito mais voici un des fameux pompoms en question et autres souvenirs rapportés par Tamara du Mexique]

Le coup de foudre pour Sayulita est immédiat et l’étincelle si forte que Tamara décide de lui consacrer une collection entière de bijoux!

Si vous souhaitez en savoir plus sur Tamara, je vous invite à lire l’interview/portrait que j’avais réalisé pour Stylelist l’été dernier.

Sinon, vous pouvez aussi la retrouver sur la page Facebook de This Ilk et découvrir ses collections de bijoux sur sa boutique Etsy.

 

Share

You May Also Like

4 comments on “This Ilk x Sayulita

  1. Laetitia
    July 15, 2014 at 5:44 pm

    Très jolie découverte! Merci :)

  2. Sarah M
    July 15, 2014 at 8:29 pm

    Je t’en prie Laetitia :)

  3. juliette
    July 18, 2014 at 7:32 pm

    J’adore toujours autant son travail! C’est magnifique!!!!

  4. Christèle
    July 25, 2014 at 9:39 pm

    Je découvre ses créations et j’adore!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *