cabane-a-sucre-pic-bois-une-parisienne-s-emerveille
,

Temps des sucres: La cabane à sucre du Pic Bois à Brigham

Il y a toujours une bonne excuse pour faire un tour à la cabane à sucre. Cette année, l’excuse était ma mère. Pendant notre tournée mère-fille au fin fond de la Gaspésie (incroyable en hiver!), elle me glisse discrètement qu’elle irait bien manger dans une cabane à sucre. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre. Samedi dernier donc, sa valise dans le coffre, on prenait donc la route pour les Cantons de l’Est. Direction la cabane à sucre du Pic Bois à Brigham.

Je ne connaissais pas la cabane du Pic Bois mais nos amis avaient réservé, nous n’avons fait que nous greffer au groupe. Belle surprise en arrivant. La cabane – qui se trouve à quelques encablure du Spa Balnéa de Bromont – est comme je les préfère: petite, authentique et familiale. Une cabane en bois, à la cheminée qui fume, entourée d’une immense érablière où aller marcher après le festin.

Une cabane au fond des bois

En ce début de mois de mars, la neige a déjà disparu mais le charme opère malgré tout. Une sensation du fond des bois qui transporte et apaise.

Il est midi, la sone cloche. Accueillis par le sympathique propriétaire, nous pénétrons dans la cabane et prenons place sur la longue table en bois qui nous est attitrée. Un petit tour dans la salle embuée des cuves. Les buches crépitent, le feu vacille et l’eau d’érable s’évapore avec puissance. Un sauna au doux goût sucré.

Une fois tous les convives installés, une quarantaine de personnes tout au plus, le spectacle culinaire peut commencer. Un festin arrosé au sirop d’érable maison Pic Bois, tout frais du mercredi précédent! On se passe la bouteille de cuillère en cuillère. Un pur régal, ça commence bien!

L’entrée, une traditionnelle soupe aux pois verts concassés, arrive sur nos tables et interrompt nos discussions. Le potage est savoureux à souhait. Les garçons en redemandent.

L’une des particularités de la cabane du Pic Bois, est que, passée l’entrée, il n’y a pas de service à table mais un buffet où chacun peut se servir à sa faim. Le concept plait et permet à chacun de choisir ce qu’il veut. Je vous épargne la collection de photos mais disons que les assiettes varient du tout au tout, du plus vert, au plus brun.

Festin du temps des sucres

Au programme gustatif? Les traditionnelles oreille de crisse, saucisses à l’érable, omelette, rondelles de pommes de terres frites, le tout accompagné d’une salade de mesclun et d’une salade de choux qui rafraîchissent le palais…Rien à redire. Les aliments sont simples mais bons. Sans non plus sautiller de joie. Là où mes saveurs se mettent à danser la lambada de joie, c’est quand arrivent en bouche le délicieux jambon à l’érable, les fèves aux lard et à l’érable, ainsi que les betteraves marinées. Un trio qui me fait me relever une fois, deux fois, trois fois. Entre chaque tournée, je manque de me faire débarrasser mon assiette. Mais je résiste et persiste.

Autour de moi, tout le monde est conquis par cette sympathique petite cabane à sucre. Bien loin des grosses cabanes ultra commerciales qui me débectent tant. À regarder mon verre en plastique, ma nappe en plastique, et mon napperon criard en papier, je me dis juste qu’ils me gâchent un peu le plaisir. Mon côté snob parisienne, certainement. Mais le contenu est si bon et fin, qu’il mériterait un contenant à son niveau. Un esprit authentique traduit jusque dans les détails.

Les enfants, dont l’excitation monte à mesure que le sucre culmine, se mettent à accélérer le mouvement. Les desserts sont arrivés. Au menu? Des petites crêpes, une tarte au sirop d’érable, des grands-pères au sirop d’érable…impossible de ne pas succomber. Le tout est divin!

L’appel du bois

Tandis que la cabane à sucre se vide à l’appel de la tire d’érable sur la terrasse, nous papotons avec l’équipe. Nous apprenons notamment que les produits à l’érable de la cabane à sucre du Pic Bois parcourent le monde, jusqu’au Japon! Un engouement qui fait vivre la cabane au-delà des traditionnels repas du temps des sucres.

Décidés à nous dégourdir les jambes et prendre un peu l’air, nous nous enfonçons dans les bois. Une petite marche digestive qui réveille. Certains bouts de terrain sont encore figés par l’hiver. En avançant, nos pas brisent les fines plaques de glace. L’érablière s’anime. Des parents corbeaux nourrissent un à un leurs petits, lâchant à chaque envolée un croassement perçant. Les oiseaux chantent, et les longs arbres se dandinent sous le poids du vent. Ici et là, des restes de cabanes en bois. De quoi laisser voguer nos imaginations: un camp de chasse? un ancien repère historique? Rien de tout ça vraiment, le lieux servait juste à faire des jeux grandeur nature. Nos rêves de trappeur retombent comme un soufflé raté. Ce qui n’empêche pas l’appel du bois d’opérer.

Un dernier bout de nature avant de filer vers l’aéroport et d’entamer la séance des adieux.

cabane-a-sucre-une-parisienne-s-emerveille-erabliere-cantons-est

cabane-a-sucre-une-parisienne-s-emerveille-pic-bois

cabane a sucre Pic Bois

cabane-pic-de-bois-bromont-une-parisienne-semerveille

cabane-a-sucre-erabliere-pic-des-bois-une-parisienne-semerveille

cabane-a-sucre-une-parisienne-s-emerveille-bois

repas-famille-cabane-a-sucre-pic-bois-bromont-une-parisienne-semerveille

cabane-sucre-bromont-une-parisienne-s-emerveille-blogue

dessert-a-l-erable-cabane-a-sucre-pic-bois-une-parisienne-semerveille

tire-d-erable-une-parisienne-semerveille-bromont

cabane-picbois-bromont-tire-erable-une-parisienne-semerveille

une-parisienne-s-emerveille-montreal-quebec

temps-des-sucres-cantons-de-l-est-une-parisienne-semerveille

temps-des-sucres-quebec-adresses

erabliere-cabane-picbois-bromont-cantons-est-une-parisienne-semerveille

erabliere-cabane-picbois-bromont-cantons-une-parisienne-semerveille

erabliere-bromont-cabane-picbois-une-parisienne-semerveille

La cabane à sucre du Pic Bois

Où? 1468, chemin Gaspé, Brigham Québec J2K 4B4

Quand? Pendant le temps des sucres, du 5 mars au 1er mai 2016. Services à midi et 18h, le vendredi, le samedi et le dimanche.

Réservations: 450 263 6060 ou en ligne cabanedupicbois.com/reservations/ 

Prix: Adultes 32 $, enfants 18 $ (plus taxes)

Share

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *