Un Noël parisien

Sweat en molleton et pull en cachemire Des Petits Hauts

OK. Je l’avoue. Depuis que décembre a sonné, j’ai une frénésie de mode. Et la folie semble avoir atteint un second niveau maintenant que mon départ pour Paris approche. C’est simple, il suffit que le mot “Paris”  effleure mon esprit pour qu’un feu d’artifices d’images se déclenche. Comme une foule d’envies enfouies qui n’attendaient qu’à resurgir.

14 mois que je ne suis pas rentrée!

Bien trop long si vous voulez mon avis. Rien que d’y penser, je suis euphorique. Passer un vrai Noël en famille, après deux éditions en exil. Passer des heures à papoter avec les potes. Parcourir l’Europe à saut de train et d’avion. Me nourrir de musées et d’expos. Lire, lire et encore lire. Travailler, un peu, beaucoup, passionnément. M’émouvoir d’aider ma soeur à choisir sa robe de mariée. Sans Viber interposé. Voir les bébés des copines pousser. Serrer pour la première fois la si jolie petite Manon. Découvrir ma cousine adorée dans son nouveau rôle de maman. Petit-déjeuner avec la mienne de maman et l’écouter me faire rattraper le fil des sagas familiales. Cuisiner, décorer le sapin et tenter d’oublier qu’en 14 mois d’absence, ma famille a eu le temps d’imploser. Compenser par un trop plein de paillettes, de rires et de câlins. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !
 

12 robes pour rester femme cet hiver

Robe sweat en coton bio People Tree, robe pull imprimée Minkpink

Suite à mon dernier article “Guide de survie à l’hiver québécois 101“, et au commentaire laissé par Anne, je dois vous avouer que j’ai un peu cogité. Quatre hivers auraient donc suffit à me faire renier ma féminité? J’aurais donc baissé les bras à vouloir ressembler à quelque chose sous mes couches de duvet? Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !
 

Guide de survie à l’hiver québécois 101

Je n’en reviens toujours pas. Voilà que je m’apprête à passer mon 5e hiver en terre québécoise. Si on m’avait dit ça en arrivant à Montréal, je me serais esclaffée. Pas vraiment partie pour rester, je levais les sourcils quand j’entendais mes compatriotes ultra-motivés par le parcours PVT-JP-RP** faire des plans sur la comète. Je les écoutais échafauder des stratégies pour survivre dans le congélateur qui allait nous enfermer tous pour quelques mois, sans vraiment me sentir concernée. La nouvelle aventure m’amusait et je pensais plutôt à des trucs aussi futiles que : “comment rester féminine avec un sac de couchage sur le dos?”.

Cinq hivers plus tard, 90% des frenchys ultra-motivés que j’ai connus à mes débuts d’apprentie esquimau ont déserté la Province. Ils ont retrouvé leurs pénates bleu-blanc-rouge en liquidant leur stock de haute montagne. Tandis que me voilà, mon Canada Goose déplumé dans le placard. Mes Sorel prêtes à être dégainées à la première tempête. C’est simple, en cinq hivers, je suis devenue le cliché ambulant du Plateau que je m’étais promise de ne jamais devenir.

Enfin, pas complètement… Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !
 

Salgado: peut-on mourir d’émotion?

La première fois que le nom Salgado a percuté ma vie, je devais avoir une dizaine d’années. On était dans la salle à manger familiale, mon père venait de souffler ses bougies et ma mère lui tendait un paquet. À cet infime instant, cette micro-seconde où la lourdeur du paquet a glissé de main en main, j’ai compris que quelque chose se passait. Un suspens à peine perceptible, mais chargé d’électricité. Au ralenti, le papier s’est déchiré, dévoilant un regard, ce regard de mineur indien si pénétrant, si renversant. Puis un nom. SALGADO. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !