Pierre Hardy: un Frenchy à New York

Non, Manolo Blahnik et Christian Louboutin ne sont pas les seuls princes du petit monde des shoe designers, Pierre Hardy est là et entend bien le faire savoir en tapant fort pour l’ouverture de sa troisième boutique. New York City. Forcément. Existe-t-il meilleure stratégie d’ouverture au monde?

Depuis le 8 décembre, les new yorkais ont la chance, que dis-je le privilège de pouvoir pénétrer le monde fascinant de Pierre Hardy, un univers minimaliste, simple, épuré, graphique. Pierre Hardy confiait aux Inrocks son refus de se considérer artiste, le rôle de l’artiste étant selon lui de créer un monde tandis que lui a davantage envie d’intervenir sur le monde déjà existant, sur le réel. N’empêche. Ses créations racontent des histoires. Loin d’être de simples accessoires, elles inventent des personnages, magnifient la femme qui les porte. Certaines collections limitées ne sont d’ailleurs vendues qu’à 500 exemplaires, parsemées dans quelques points privilégiés du monde. “Le désir est dans la rareté” dit-il. La chaussure devient ce bijou précieux qu’on se rêve à porter. Une approche élitiste pas si étonnante si l’on regarde son parcours. Après une carrière de danseur, des études à l’Ecole Normale Supérieure section arts plastiques et quelques illustrations dans des magazines de mode, Pierre Hardy intègre la maison Dior en tant que styliste collection chaussures femme, puis en 1990 la luxueusissime maison Hermès, chez qui il est toujours directeur de création collections chaussures femme, homme et…bijoux précieux.

Ce passionné de toujours, qui enfant passait ses étés à dessiner et créait ses premières collections, aime jouer avec les styles, s’amusant à rendre le laid beau, à pousser les extrêmes…se demandant notamment jusqu’où aller sans faire tomber la femme? Style et esthétisme sont les maîtres mots…en témoignent ses dernières créations…

Chaque paire diffère, les inspirations fusent, impossible pour moi de résister à tant de créativité. En regardant ces petites beautés je ne peux d’ailleurs m’empêcher de repenser à ces quelques mots de Pierre Hardy à un journaliste du Monde, qui décrit si bien ce sentiment irrépressible, cet emballement du coeur irraisonné : “Pour les accessoires ou les bijoux, il faut oublier ce qu’il y a derrière. Sans savoir pourquoi, d’un seul coup, l’objet vous séduit, le sentiment de beau vous happe en dehors de toute logique, de tout raisonnement, et c’est là que ça devient génial!” Reste juste à expliquer tout ça à son banquier…easy!

Je ne peux m’empêcher de me demander: l’ouverture de cette boutique new yorkaise signerait-elle le début d’une évolution dans son positionnement? Sa récente collaboration avec Gap le laisserait présager…de même que le changement de style de sa nouvelle boutique.

Exit le style luxe à la française des Palais, la nouvelle boutique new yorkaise se veut moderne et trendy, un brin “entrepôt chic”, place au gris, béton, brique et verre!  Je ne ne peux que me réjouir de cette évolution car le luxe s’il a pour but de faire rêver doit également savoir se rendre accessible pour continuer à vivre…un délicat équilibre à trouver!

Boutiques Pierre Hardy

Paris Palais Royal – 156 galerie de Valois, Jardins du Palais Royal, 75001 Paris

Paris Palais Bourbon – 9 – 11 place du Palais Bourbon, 75007 Paris

New York Jane Street – 30 Jane Street, 10014 New York

crédits photo: www.pierrehardy.com, www.vogue.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

4 thoughts on “Pierre Hardy: un Frenchy à New York

  1. Tout simplement magnifique. Belle plume Mademoiselle Parisienne. J’ai hâte de glisser mon “petit” 40 dans une des paires talons violet électrique.
    Mais notre Sarah ne serait-elle pas une Carrie Bradshaw ???
    Une photo de ton placard à chaussures stp !

  2. Malheureusement mon placard n’a rien de celui de Carrie ;( j’ai dû lâchement abandonner quelques paires à Paris les pauvres doivent m’en vouloir…mais merci pour ce message chère calliope :))!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>