Isabel Marant pour H&M: verdict!

Hier soir, en bonne fan invétérée d’Isabel Marant, je me ruais aux pré-ventes presse du magasin phare d’H&M rue Sainte-Catherine. L’occasion de découvrir en avant-première cette collection “Isabel Marant pour H&M” tant attendue. Après une séance intense de zieutage de lignes et de coupes, de palpage de tissus, de scrutage de matières et d’origines, je vous livre mes pensées.

Récit et verdict. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Montréalités, ma réalité

Voilà bientôt deux mois que je vogue en terre européenne…Paris, le Gers, Lyon, le Beaujolais et la Bourgogne, Lisbonne, Istanbul…des pérégrinations que certains d’entre vous ont peut-être suivi sur Instagram, finalement le seul endroit où je garde véritablement le contact (mea culpa!). Deux mois que je fais le plein, d’énergie, de nouveautés, que je bouquine (quelques pépites dont je vous parle à mon retour!), que j’enchaîne les toiles de ciné (Les chemins de l’école…fabuleux!!), parcoure les musées, que je travaille accessoirement. Un bouillon de culture à ragaillardir une momie! C’est, je crois, ce que j’aime le plus à Paris, ce foisonnement de culture pour tous, dans toutes les strates de la vie quotidienne. Il suffit d’écouter ses voisins dans le métro pour découvrir une nouvelle adresse, un nouvel artiste. Il suffit de prendre le temps et de cueillir. J’aime Paris pour cette impression de mouvement perpétuel, de richesse des sens et cette passion du beau.

Pendant ces deux mois, j’ai fouillé la campagne et les villes, me suis enquis de ce qui se passait dans le monde, ai compris combien on était protégés là-bas au Canada où finalement le monde peut bien s’écrouler sans qu’on en soit le moindrement perturbé. J’ai fureté, observé, contemplé. Je me suis immiscée dans le cirque de la mode, fashion week oblige. J’ai réveillé mon appétit de modeuse trop longtemps frustrée. J’ai regardé ailleurs, poussée par ma curiosité. Je me suis marrée, me suis laissée toucher.

Je sors de ces deux mois, remplie d’images et de souvenirs, une pile d’anecdotes en poche.

À vrai dire en posant mes valises à Paris, j’avais peur. Peur de ne plus jamais vouloir repartir.

Et pourtant, me voilà à quelques jours du retour à Montréal, sereine…et heureuse. C’est que comme Paris avant elle, que je rêvais de quitter pour mieux la retrouver, Montréal est une amante qui ne se laisse pas facilement oublier.

C’est drôle comme il faut parfois savoir quitter son quotidien pour réapprendre à l’aimer.

Ce sont finalement tout un tas de petites choses qui me manquent. La douceur de vivre montréalaise (ma mémoire efface l’hiver…l’hi-quoi?!), la chaleur estivale et ses festivals où il fait si bon flâner, les premières neiges (bah oui finalement…soyons honnête, on les aime quand même ces paysages apocalyptiques de tempête), cette myriade de petits cafés, où le Latte est onctueux, le Cappuccino aérien, et le café corsé à l’italienne. Je les aime ces petits restos où on se laisse surprendre, ces brunchs chaque fois différents, riches en saveurs. Rien à faire Paris, rien ne vaudra jamais un bon brunch à la Montréalaise ou la New Yorkaise!

Je les aime ces petites ruelles aux enfilades de bâtisses colorées, ces ruelles où on peut déambuler à toute heure, entichée de la plus mini des minis sans que quiconque ne lève un sourcil, sans un “bonsoiiiiir mademoiselle” baveux et révulsant. Je les aime ces vélos qui envahissent la ville dès les premiers rayons, qui bravent la glace pour les plus courageux! Je les aime ces terrasses et ces parcs qu’on investit comme une seconde maison. Ces odeurs de grillades et de bagels tout bons tout chauds, dénichés avec amour sur Fairmont. C’est qu’interdit à Paris, le BBQ est une religion à Montréal, un sacerdoce, un mode de vie. Je les aime ces soirées sur la terrasse en bois, à observer le coucher de soleil entre deux rinçades de rouge et échafauder des plans pour dégommer l’immonde tour blanche qui me cache les feux d’artifice. Je les aime mes amies qui ont mille et une idées à l’heure, se réjouissent de tout et comprennent, à demi mot, la schizophrénie de l’expatriation. J’aime cette créativité ambiante, cette place laissée à la jeunesse, à ses espoirs, à son énergie. J’aime savoir que je ne vis pas enfermée dans une case et que la réussite de ma vie ne tient qu’à moi. J’aime cette possibilité de pouvoir vivre selon mes propres termes, oser prendre des risques, savoir que je pourrai toujours me tromper et redémarrer.

Alors non, Montréal n’est pas parfaite, loin s’en faut. Non la vie n’y est pas toujours plus rose (ce serait trop simple, n’est-ce pas?!). Paris sera toujours Paris. Mais Montréal est mon terrain de jeu, là où les horizons du possible s’élargissent. Ma réalité.

Et puis surtout…à Montréal, il y a mon chéri. Et la vie sans mon chéri, c’est pas la vie!

Rendez-vous sur Hellocoton !

La fabrique des souvenirs

Ce matin, j’ai le coeur lourd. Pétri d’émotions, mais lourd. On l’imagine peu avant de la vivre, cette dualité du coeur. Ce monde qui s’enchevêtre à en donner le tournis, cette spirale d’émotions faite de joies aussi intenses que nos peines. L’expatriation. Une bien particulière situation n’est-ce pas? Source de surprises sans fin ni fond et de tempêtes intérieures. Deux mondes qui s’entremêlent. Le passé. Le présent. Le passé présent. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Me, Myself &…son coffret made in Montreal!

Je vous en parlais déjà il y a quelques temps, je ne suis a priori pas une grande fan des box qu’on a vu envahir le marché en France et dont la tendance semble également se propager ici au Canada. Mais quand Florence, du blog Me Myself and Montréal, m’a parlé de son coffret et proposé de le tester, j’ai accepté de bon cœur.

Pourquoi? Car le coffret MMM fait la promesse d’un renouveau en la matière. Surtout, loin des grosses boîtes commerciales, propulsées pour promouvoir les géants de la beauté, le coffret MMM a fait le choix de s’associer aux créateurs talentueux qui font foisonner l’économie québécoise. Qu’il s’agisse de créateurs de bijoux, de petites boutiques de mode, d’adresses lifestyle qui font vivre la ville, le coffret met à l’honneur la créativité dont regorge Montréal.

Je ne pouvais évidemment qu’être séduite. Avant même de l’ouvrir!

Je vous la fais découvrir? Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !